Ponctions & biopsies mammaires

Home / Ponctions & biopsies mammaires
Les ponctions et les biopsies sont réalisées sous contrôle échographique.
Ces examens ne sont pas douloureux car nous pratiquons une anesthésie locale soit à l’aide d’un patch, soit par injection. Ils nécessitent du matériel stérile à usage unique.
Les prélèvements sont rapidement transportés au laboratoire par un coursier.
Il n’y a pas de préparation particulière mais il faut éviter de prendre de l’aspirine avant et après l’acte.
Les résultats définitifs nous sont transmis au bout de quelques jours.
On vient de vous diagnostiquer une lésion à la mammographie, visible en échographie. Le radiologue ou votre médecin estiment qu’elle nécessite d’être biopsiée.
La microbiopsie sous échographie permet de prélever des échantillons de tissus d’une lésion visible en échographie, de type masse ou nodule.
Il s’agit du seul moyen non chirurgical permettant d’établir un diagnostic précis des lésions.
En cas de lésion bénigne, elle permettra d’éviter toute chirurgie inutile. Dans le cas contraire, l’analyse précise des tissus permettra d’adapter au mieux le traitement.
L’examen ne nécessite pas de préparation particulière. Évitez toutefois d’appliquer des cosmétiques sur la peau du sein à biopsier le jour de l’examen et évitez de porter des bijoux.
Si vous prenez des médicaments anticoagulants de type Antivitamine K (AVK), veuillez nous le signaler et aller consulter votre médecin généraliste ou votre cardiologue, afin de réaliser un relai par héparine permettant de diminuer le risque hémorragique.
En cas de prise d’aspirine ou d’autre anti-agrégant plaquettaire, veuillez nous le signaler et consulter votre médecin traitant afin de savoir s’il est possible de l’arrêter ou non.
L’examen dure environ 30 minutes, délai comprenant la préparation, les biopsies elles-mêmes et le temps de compression du sein après la biopsie.
Le radiologue repère d’abord la lésion par échographie afin de situer de manière précise le site à prélever, puis effectue une anesthésie locale.
La biopsie est faite dans un deuxième temps avec un matériel appelé «pistolet à biopsie». Vous devrez rester immobile durant le temps des prélèvements.
Ce geste ne nécessite pas d’hospitalisation, vous rentrerez chez vous le jour-même.
Les risques sont minimes en cas de biopsie mammaire, mais existent toutefois, puisqu’il s’agit d’un geste invasif.
Les principaux sont l’infection et le risque hémorragique.
En raison d’une asepsie stricte lors du geste, le risque est très faible, de l’ordre de 1/1000. Il faut éviter de mouiller le pansement après le geste.
Le risque hémorragique peut être à type de saignement ou d’hématome, il est impératif de nous signaler toute prise de médicament anticoagulant ou d’aspirine.
Les résultats seront adressés directement au médecin que vous nous indiquerez (médecin traitant ou gynécologue) dans les 15 jours suivant l’examen.
Vous pourrez prendre rendez-vous avec lui pour qu’il vous remette les résultats.
Vous pouvez ressentir une petite douleur dans les suites de l’examen, ne prenez pas d’aspirine pendant les 48 heures qui suivent. Vous pouvez prendre du PARACETAMOL pour vous soulager (2 x 500 mg en une prise).
Ne mouillez pas votre pansement dans les 48 heures suivant l’examen. Vous pouvez faire une toilette locale au gant de toilette du sein biopsié.
Ne faites pas d’exercice violent avec le bras du côté biopsié. Évitez également de prendre l’avion dans les suites immédiates.
Vous pourrez enlever votre pansement 48 heures après. Il peut exister une petite ecchymose au décours, qui se résorbera en quelques jours ou semaines.
En cas de saignement ou de douleurs très importantes dans les 24 heures qui suivent le geste, n’hésitez pas à nous appeler ou à contacter votre médecin traitant.
Certaines lésions peuvent être de diagnostic incertain malgré un prélèvement satisfaisant. Une biopsie chirurgicale pourra alors être proposée.